MarianneZenger

Tous les messages du mois sont consultables sous la rubrique Archives.
Pour y accéder, inscrivez-vous tout simplement à la newsletter sur la page Contact.

Le printemps bat son plein, les pissenlits fleurissent dans les champs, dans les bois, les violettes et les oxalis égaient les sentiers, sans oublier l’anémone hépatica. IMG 4067Hépatique, c’est le mot du printemps, c’est la saison du foie et il est grand temps de l’aider à éliminer les toxines de l’hiver, celles de Pâques et celles surtout du confinement, aussi bien émotionnelles qu’alimentaires. Selon la théorie des 5 éléments de la médecine chinoise, le printemps est le moment de transformer l’eau du rein (énergie de l’hiver), pour assécher celle du foie, associé au bois (énergie du printemps), afin de permettre, plus tard, son embrasement qui donnera l’énergie au cœur (énergie de l’été). L’organisme a besoin de s’alléger pour se régénérer et évoluer !  Lancez-vous à votre rythme et restez attentifs à vos sensations, pour percevoir ce qui vous fait du bien.

Concrètement, le foie a trois fonctions : trier, synthétiser et stocker. C’est même l’organe du corps qui effectue le plus de transformations chimiques et c’est le seul organe à se régénérer. Le foie a une action sur la décomposition des hormones, dont l’insuline. Il détruit les toxines des médicaments. C’est un vrai centre anti-poison et une station d’épuration ultrasophistiquée : il filtre environ 2500 litres de sang par jour. Il libère et stocke le glucose sous forme de glycogène, et c’est lui qui transforme le gras en énergie pour le corps. Il synthétise les protéines à partir du cholestérol et l’élimine. Il stocke certaines vitamines : A, B12, D, K et E, ainsi que plusieurs minéraux, comme le fer et le cuivre.

Comment détoxifier cet organe si important ?

1. Nettoyer par l’alimentation

Comme première étape de votre cure détox, je vous propose de surveiller votre alimentation de manière à ne pas surcharger votre foie. Commencez déjà par réduire considérablement votre consommation de sucre et d’aliments transformés. Revenez à des repas sains et nourrissants pour aider au processus de nettoyage. Invitez les fruits et les légumes colorés, les aliments chargés de fibres et d’antioxydants à votre table.

Soyez attentifs à :

v Réduire la consommation de produits laitiers et éviter les viandes grasses

v  Éviter les repas trop lourds

v  Éviter le chocolat et le café

v  Limiter la consommation d’œufs

v  Ne pas boire d’alcool

v  Éviter le sucre

v  Limiter les protéines animales et consommer plus de protéines végétales

v  Utiliser des huiles de première pression à froid

Ces conseils sont évidemment valables au quotidien, même s’il est parfois difficile de les mettre en application tout le temps. Si l’on a vu quels aliments ne pas consommer, voici une liste, non exhaustive, d’aliments à privilégier qui feront logiquement du bien à votre foie.

v Parmi les fruits, citons : Ananas, avocat, orange, kiwi, pomme, poire avec une mention toute particulière pour le citron, qui présente de nombreux avantages, détoxifiant, fluidifiant, antiseptique pour stimuler un foie trop chargé. Recette : Déguster le matin, à jeun, 15 min avant le petit déjeuner, une citronnade composée du jus d’1/2 citron et d’un grand verre d’eau à température ambiante. La journée s’hydrater régulièrement avec un mélange d’eau et de jus de citron frais.

v Parmi les légumes, mentionnons :  choux, betterave crue ou cuite, carotte, oignon, poireau, épinards, patate douce, céleri, radis noir (à éviter cependant si on a des calculs biliaires).

Petite place spéciale pour 2 légumes phares du printemps :

Ø  L’Artichaut : excellent producteur de bile pour nettoyer le foie, le protéger et stimuler les reins. S’il est souvent considéré comme le champion de la détox, c’est parce qu’il joue 3 rôles fondamentaux :

  • il protège le foie contre les toxines;
  • il stimule la sécrétion de la bile par le foie, ce qui aide à la détoxification et à la digestion des graisses (notamment après un repas riche en matières grasses);
  • il contribue à la digestion et favorise ainsi le confort intestinal

Ø  L’Asperge :  Les Grecs l’ont utilisée comme médicament pour ses qualités diurétiques et pour soigner les diarrhées, tout en lui prêtant des vertus sacrées et aphrodisiaques. Le principal atout de l’asperge est son faible apport calorique (29,7 kcal/100 g) pour une grande richesse en vitamines et en minéraux. C’est le légume parfait pour réguler le transit intestinal, sans irritation des intestins et stimuler l’élimination rénale. 

 

v Parmi les épices, citons :  le basilic, le curcuma, le gingembre.

2. Les plantes pour nettoyer le foie

Les plantes[*] existent en tisane, en teinture mère ou en gélules. Elles vont vous aider pour accomplir les étapes de votre détoxification : assainissement du foie (romarin, desmodium, chardon-Marie, artichaut), soutien de la sécrétion de la bile (artichaut), soutien des voies urinaires pour un effet diurétique et détox efficace (pissenlit). A vous de choisir celles qui vous parlent et que vous avez sous la main.

Le romarin est particulièrement utile pour la digestion. Il va notamment aider le foie à chasser les toxines accumulées. Mettez une rondelle de citron et quelques branches de romarin dans une tasse. Versez de l’eau chaude, et laissez infuser une dizaine de minutes.

En favorisant la sécrétion biliaire, l’artichaut, facilite la digestion et aide à prévenir ou à traiter les troubles digestifs. Il est souvent préconisé de prendre 2 g de feuilles séchées, en infusion, trois fois par jour.

v    Utilisé depuis l’antiquité par les Grecs qui s’en servaient pour traiter les troubles digestifs, le chardon-marie (artichaut sauvage) est un remède naturel tout indiqué pour purger le foie engorgé. C’est un dépuratif, draineur et revitalisant hépatique. On le trouve généralement en gélules dans les parapharmacies et magasins bio. Il existe également en graines sèches : mettez ½ poignée de graines sèches dans ½ litre d’eau et faites bouillir à couvert pendant 30 min. Filtrez et buvez une tasse, 30 min avant chaque repas, pendant 3 semaines.

v  Le desmodium adscendensune plante africaine (qui a des propriétés similaires à celles du Chardon-Marie) améliore le travail physiologique du foie. Il est hépatoprotecteur et conseillé en cas de chimiothérapies toxiques pour le foie. Ses feuilles sont composées de 3 folioles qui rappellent les 3 lobes du foie. Grâce à son action drainante, il aide le foie à accomplir ses fonctions de filtre de l'ensemble des produits de la digestion. En cas de trouble hépatique, il est recommandé de prendre une dose de 5 à 10 g de plante par jour en décoction dans 1 litre d'eau bouillante, pendant 3 semaines.

v  Le pissenlit est une plante très riche en potassium, fer, calcium, cuivre, silice et manganèse. Il contient également des acides gras, de la choline (un nutriment important pour le foie), des vitamines du complexe B, des vitamines C, D et K ainsi que des flavonoïdes et des caroténoïdes. Sa racine produit, en plus, de l’insuline et des sucres complexes, ainsi que des substances qui favorisent la multiplication de bactéries intestinales bénéfiques. Le pissenlit a toujours été utilisé pour traiter les troubles du foie et de la vésicule biliaire. Son nom évoque d’ailleurs de manière explicite également son action diurétique. Il aide à éliminer les toxines et les radicaux libres sans effets indésirables. Ainsi, grâce aux puissantes propriétés détoxifiantes et diurétiques du pissenlit, vous pourrez uriner plus souvent, ce qui vous permet d’éliminer davantage de déchets. Recette : Préparez une tisane de racine de pissenlit avec 1 ou 2 gouttes d’huile essentielle de citron pour parfumer, à boire tous les jours pendant 3 semaines.

Véritable trésor chaque fois qu’il s’agit de stimuler les émonctoires, foie, vésicule biliaire, reins et intestins, l’aubier de tilleul augmente la capacité du foie à filtrer les déchets et les toxines, régule la sécrétion de la bile ce qui améliore la digestion, et dissout l’acide urique.

Recette : Pour désencrasser l’organisme, en cas de souci inflammatoire par exemple, suivez une cure détox d’une dizaine de jours, à raison d’un litre d’aubier de tilleul par jour à boire loin des repas. L’aubier de tilleul se trouve sous forme de copeaux ou parfois de bâtonnets, se prépare en décoction et se déguste (oui, cela a plutôt bon goût !) chaud ou froid. Versez 1 à 2 cuillères à soupe d’aubier par litre d’eau froide. Portez à ébullition, laisser ensuite cuire encore une minute, retirez du feu et laissez infuser une quinzaine de minutes. Pour un grand nettoyage, une véritable cure aux changements de saison, buvez entre 1 et 2 litres d’aubier de tilleul par jour pendant au maximum 3 semaines.

Le radis noir: la racine de radis noir est reconnue pour ses composés soufrés qui drainent le foie. Elle stimule l’appétit et le transit intestinal. Elle favorise la digestion des graisses. Elle est cholagogue, c’est-à-dire qu’elle facilite l’évacuation et la circulation de la bile vers les intestins. D’où la prudence en cas de calculs biliaires. Vous la trouvez sous forme de poudre, mélangez-la à la menthe car le goût du radis est très fort.

v  Activateur digestif par excellence, la menthe poivrée est tout particulièrement efficace contre les problèmes de foie. La menthe poivrée va travailler sur deux aspects. Elle participe à une bonne digestion, et donc à un travail aisé du foie. Elle joue également un rôle dans la purge des toxines.

La sève de bouleau va drainer votre organisme et le reminéraliser, favorisant au passage une légère perte de poids, bienvenue après les excès de l’hiver. Il existe de la sève de bouleau en bouteille ou en brique dans les magasins bio. Il est conseillé d’en boire un verre tous les matins pendant 3 semaines. 

3. Les huiles essentielles et hydrolats pour soulager le foie

 

Les huiles essentielles de menthe poivrée, de gingembre, de citron et de romarin à verbénone ont aussi un rôle dans la régénération des cellules hépatiques.

Recette : La posologie est simple : 1 goutte que vous prenez sur le dos de votre main ou sur une portion d’aliment, comme un petit bout de pain, le matin pendant 3 semaines.

Le soir : on mixe une à deux gouttes d’huile essentielle de citron ou de romarin à verbénone dans une c. à c. d’huile d’amande douce, on masse la zone du foie en rond dans le sens des aiguilles d’une montre, puis on couvre d’un linge et d’une bouillotte pendant 15-20min. En cas de foie trop sollicité, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de citron à une cuillère à soupe d’huile d’olive, à boire avant de vous coucher.

 

Attention n’utilisez pas ces huiles essentielles chez les femmes enceintes et les enfants, et éloignez vos animaux de compagnie pour qui elles peuvent être mortelles.

 

Vous pouvez remplacer ces huiles essentielles par des hydrolats, dont l’hydrolat de romarin et de carotte qui sont d’excellents draineurs hépatiques.

Recette : Mélangez une c à c de chaque dans un grand verre d’eau pendant 3 semaines.

4. Sortez la bouillotte

La chaleur va soulager le foie, et accélérer le processus d’élimination des toxines. Pour cela deux solutions simples : la première consiste à placer une bouillotte d’eau chaude sur le côté droit du ventre, au niveau du foie, 20 à 30’pendant trois jours. Si votre foie monte à 40° ou 42°, il travaille beaucoup plus. Il peut ainsi se détoxifier plus vite et mieux

La deuxième solution consiste à réaliser un cataplasme d’argile verte chaude, à placer également sur le ventre.

5. Soulagez vos émotions

Le foie et la vésicule biliaire sont liés en Médecine Traditionnelle Chinoise à la colère, mais la colère désigne une énergie de mise en mouvement et de créativité. C'est uniquement quand on ne peut pas la mettre en mouvement que se créent de la frustration, de l’amertume et de la colère et que cette émotion devient alors négative.

Pour drainer ces émotions, je vous invite à faire des promenades dans la nature pour vous ressourcer. Allez cueillir le pissenlit, l’ail des ours, les feuilles d’ortie pour décharger votre colère et vous ressourcer, chassez l’ombre et la maladie en appréciant les cadeaux que la nature vous fait tous les jours.

Et si vous n’y arrivez pas, n’hésitez pas à prendre du RESCUE dans les Fleurs de Bach, ainsi que plus spécifiquement le Tremble (Aspen) pour lutter contre cette inquiétude et cette peur de demain et le Houx (Holly) pour calmer votre colère et votre frustration.

 

 Detoxifiez_votre_foie.pdf



[*]  Vous trouverez toutes ces plantes en vrac dans le magasin L’Herboriste, Av. du Léman 12, 1005 Lausanne,  021 311 81 70

Mains

Marianne Zenger thérapeute agréée ASCA    +41(0)79 416 30 01    mzenger@worldcom.ch

Website by GraphiCité

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account