MarianneZenger

Tous les messages du mois sont consultables sous la rubrique Archives.
Pour y accéder, inscrivez-vous tout simplement à la newsletter sur la page Contact.

     😷

Des microbes, des bactéries, des virus,  il y en a partout : dans la rue, chez vous, sur votre peau, dans vos intestins… Nous cohabitons avec eux depuis toujours et cela n’est pas prêt de changer. Comme nous, ces microbes se reproduisent, évoluent, voyagent… Dans le contexte actuel, je souhaite vous donner les moyens de renforcer votre immunité par des moyens naturels, efficaces et non toxiques. Je vous rappelle que 80 % des porteurs du coronavirus ont des symptômes bénins. Si vous renforcez correctement votre immunité, ce sera la même chose pour vous.

Mais avant toute chose, je souhaiterais vous inviter à lutter contre la peur, car l’émotion qui en découle affaiblit notre système immunitaire. Je m'appuie sur le beau texte d'Anthony de Mello, tiré de Méditation, 1992:

La Peste était en route vers Damas et croisa la caravane d’un chef dans le désert.
« Où vas-tu si vite? » s’enquit le chef. 
«  A Damas, j’ai l’intention de prendre mille vies. »
Au retour de Damas, la Peste croisa de nouveau la caravane. Le chef, qui avait eu écho des ravages de la Peste à Damas, s’exclama: 
« C’est cinquante mille vies que tu as prises et non mille! »
« Non, dit la Peste. J’en ai pris mille. C’est la Peur qui a pris le reste.

Gardons le moral, cessons de nous dire que c’est la guerre. Non, ce n’est pas la guerre, car nous avons un toit, nous avons à manger, nous avons de l’eau courante et de l’électricité. Et les différents gouvernements débloquent les fonds nécessaires pour nous aider financièrement. Si nous sommes bien installés dans notre chez nous, ayons une pensée pour ceux qui n’ont ni notre confort, ni notre aisance matérielle. Pensons à celles et ceux pour qui le confinement est une véritable épreuve psychologique et pour laquelle, dans l’état actuel, personne ne leur viendra en aide. 

Occupons-nous positivement plutôt que de nous préoccuper!  

Téléphonons à nos proches, à nos amis, à nos connaissances. Prenons le temps pour eux, pour nous, pour penser à un monde meilleur, écoutons les oiseaux qui chantent, réjouissons-nous de voir le printemps qui bourgeonne.

Et si l’anxiété, la peur de tomber malade nous envahit, pensons aux Fleurs de Bach🌺🌸🌼 et en particulier le Rescue, 2 gouttes dans un verre d’eau.

Pour être plus pointus:

. du Mimulus pour lutter contre la peur de la maladie, 

. du Crab Apple pour lutter contre la souillure, la peur de la contagion, 

. et pour arrêter le petit vélo dans la tête, du White Chestnut

toujours 2 gouttes de chaque dans un verre d'eau. 

Passons maintenant aux 10 mesures de prévention du Coronavirus :

1. Hygiène

Se laver les mains avec du savon pendant 20 secondes et s‘essuyer avec du papier à jeter. Les produits désinfectants qui sont d‘ailleurs en rupture de stock, comme les masques ne vous protègent pas, ils vous dépannent quand vous ne pouvez pas vous laver correctement les mains, mais ne sont pas suffisants. Pour mémoire, un masque vous protège 30 minutes, donc il faut le changer fréquemment.se laver les mains avec du savon pendant 20 secondes et s‘essuyer avec du papier à jeter. Les produits désinfectants qui sont d‘ailleurs en rupture de stock, comme les masques ne vous protègent pas, ils vous dépannent quand vous ne pouvez pas vous laver correctement les mains, mais ne sont pas suffisants. Pour mémoire, un masque vous protège 30 minutes, donc il faut le changer fréquemment.[1]

2. Désinfection

Préparez votre propre désinfectant avec de l’extrait de pépin de pamplemousse : c’est un macérat glycériné de pépins séchés et réduits en poudre. L'extrait de pépins de pamplemousse (EPP) est un antibiotique naturel et un virucide hors pair car il est extrêmement bien toléré par ses utilisateurs. Mettez 10 gouttes d’EPP dans un litre d’eau avec 1 ml d’huile essentielle de citron pour nettoyer toutes les surfaces. D'autres recettes se trouvent sous 3_recettes_de_gels_desinfectants.pdf.

 3. Éviter les contacts physiques 

Saluez à la japonaise à distance sans vous toucher. Tout le monde est potentiellement porteur du virus. Tout rassemblement peut être potentiellement contaminant. Evitez les transports en public aux heures de pointe. Mettez des gants et ne touchez pas aux poignées et mains-courantes, barres des caddies, etc et ayez un flacon de désinfectant dans votre voiture ou dans votre sac à main et des lingettes désinfectantes si vous en trouvez, mais n’oubliez pas rien ne vaut le lavage des mains.

4. Hydrolats

Les hydrolats  sont virucides et immunostimulants. Ils possèdent toutes les vertus des huiles essentielles sans leur toxicité, donc peuvent être administrés aux enfants et aux femmes enceintes sans problème. Vous en avez une variété à disposition, tels que cannelle écorce, cyprès, encens qui booste votre système immunitaire, lavande aspic, laurier noble, myrte rouge, ravintsara, pin sylvestre, eucalyptus globulus, romarin verbenon. Choisissez en 1 ou 2 que vous pouvez mélanger et prenez-en préventivement une cuillère à café dans un verre d’eau tous les matins pendant toute cette période de coronavirus.

5. Huiles essentielles 

S’il y a une seule huile essentielle à acheter, c’est l’huile essentielle de ravintsara, excellente virucide, bactéricide, mucolytique et stimulante immunitaire. D’autres huiles essentielles sont aussi à recommander, telles que saro, niaouli, tea tree ou eucalyptus radiata. Frottez vos poignets avec deux gouttes de l’une d’entre elles tous les matins avant de sortir et respirez cette huile. Cela désinfectera  vos voies respiratoires et en cas de début de grippe ou rhume, vous pouvez vous mettre une goutte sous le nez et frottez votre thorax et votre dos avec quelques gouttes mélangées à une huile végétale ou une crème. Prenez également une boisson chaude avec du miel, une goutte d’huile essentielle et un jus de citron toutes les 2 heures. Attention pour les femmes enceintes et les enfants en dessous de 3 ans, prenez des hydrolats (cf. pt.4). Si vous disposez d’un sauna ou hamam, diffusez les huiles essentielles de citron ou de pin sylvestre.

6. Alimentation

Dopez votre organisme avec votre alimentation. Limitez les aliments saturés en graisse. Mangez des légumes et des fruits frais, des agrumes,  citrons, oranges sanguines, pamplemousses, des kiwis, des baies d'acérola; consommez régulièrement des produits réputés pour favoriser nos défenses immunitaires : de l’ail, du kéfir, du ginseng, du gingembre, du chocolat noir, des fruits à coque (noix, noisettes, amandes, noix de cajou, noix de macadamia, pistaches), des légumineuses, n‘oubliez pas le curcuma, le poivre, le persil, le romarin,  l’ail, l’oignon, le gingembre, le ginseng, la cannelle, le clou de girofle, la menthe aux vertus antiseptiques. Buvez des bouillons faits à partir d’os riches en acides aminés et en moelle (à la source des globules blancs). Mangez des probiotiques (aliments fermentés non pasteurisés) pour votre flore intestinale qui est un des principaux sièges de l’immunité. Buvez beaucoup de boissons chaudes.  Variez les plaisirs en rajoutant un peu de gingembre frais dans vos tisanes d’échinacée ou de thym ; buvez un maximum de thé vert. Les Orientaux connaissent bien les propriétés antivirales de ce thé. Évitez une grande consommation des aliments suivants qui affaiblissent ou détruisent votre système immunitaire : sucre, céréales, farines, surtout farines raffinées, produits trop cuits, grillés, graisses brûlées, produits laitiers, surtout non fermentés, calories « vides » : chips, fast-food, biscuit, produits industriels transformés et chargés d'additifs.

7. Vitamines 

Pensez à la vitamine A, qui stimule la production de globules blancs et d’anticorps. Vous en trouverez, entre autres, dans les carottes, les épinards, dans les poissons gras (maquereaux, sardines, etc.), mais aussi dans les produits laitiers et les œufs. Pensez à la vitamine C bien sûr, un puissant antioxydant qui protège les globules blancs et stimule la production de cytokines, des cellules qui régulent le système immunitaire. Elle ne se trouve pas que dans le jus d’orange. Parmi les légumes de saison, les choux de Bruxelles sont très riches en vitamine C. Last but not least, la reine des vitamines pour l’immunité est la vitamine D : Elle accroît l’activité des macrophages (ces globules blancs qui « digèrent » les bactéries) et favorise la production de peptides anti-infectieux et de cytokines anti-inflammatoires. Dans tous les pays d’Europe actuellement, il fait trop froid, et le soleil est trop bas pour pouvoir fabriquer naturellement de la vitamine D, essentielle pour le système immunitaire. Une supplémentation de 1500 UI à 4000 UI par jour est recommandée (vitamine D3), mais vérifiez d’abord votre statut en vitamine D (idéalement vous devez avoir plus de 65 nmol/L). En dehors des vitamines, les oligo-éléments comme le fer (viande, épinards, flocons d’avoine, etc.), le sélénium (emmental, champignons de Paris) et le zinc (fruits de mer, volaille, fromages, graines de courge, noix du Brésil) sont également importants pour le bon fonctionnement du système immunitaire.

8. Apithérapie

Prenez de la propolis, pure, à mâcher, ou alors en gouttes (400 mg chaque matin). La propolis réduit les symptômes des maladies hivernales type angine, sinusite, grippe. En prévention, prenez chaque jour une cuillère à café de miel qui renforce les défenses immunitaires et permet de constituer une meilleure barrière naturelle, attention toutefois de ne pas donner de miel aux enfants en dessous de 3 ans.

9. Soleil et sports

Exposez-vous au soleil, faites des balades dans la nature, respirez les sapins.. Privilégiez les  sports au grand air. Bougez en vous faisant plaisir  N’oubliez pas que le muscle, en cas de maladie, sert de réserve au système immunitaire pour lutter contre les microbes.

10. Stress et sommeil

Calmez votre stress qui vous rend plus vulnérable aux maladies  et qui plombe votre système immunitaire. Méditez, écoutez de la musique douce, bricolez ou faites les rangements de printemps. Évitez la télévision et les ordinateurs avant de vous coucher pour avoir un sommeil de qualité et réparateur. Evitez les chambres surchauffées : il vaut mieux dormir sous une bonne couette que d’augmenter le chauffage !

10_mesures_de_prevention_du_coronavirus1.pdf

Mains

Marianne Zenger thérapeute agréée ASCA    +41(0)79 416 30 01    mzenger@worldcom.ch

Website by GraphiCité

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account